Liberi.fr
Participer.
Tous les livresForumsBlog de l'équipeÉvénementsAnnuaire de l'autoéditionPetites annoncesSe connecterS'inscrire

Guide de l'autoédition : la couverture et la quatrième de couverture

Publié le 29 avril 2018 à 7h45 • modifié le 2 mai 2018 à 20h37 par Tristan Valure • 339 vues
Même si elle n’a pas forcément un rapport direct avec son contenu, la couverture de votre roman sera votre principal vecteur commercial. Que cela soit sur internet pour un ebook ou lors d’une prise en mains pour un livre broché, le lecteur va inévitablement se faire une première impression de votre ouvrage via sa couverture et uniquement elle. Après, si cette dernière ne le rebute pas, ou s’il est téméraire, il va lire le résumé de votre livre. Si ces deux éléments ont correctement été pensés et donnent envie d’aller plus loin, vous aurez mis toutes les chances de votre côté pour que votre livre finisse dans le panier du lecteur !

Les outils informatiques actuels permettent d’obtenir de très bons résultats, même sans s’offrir les services d’un illustrateur professionnel. De fait, le niveau général des couvertures de romans autoédité est très bon, vous ne pouvez pas vous permettre de l’a peu près dans ce domaine ! Si vous n’êtes pas à l’aise avec le traitement d’image, vous connaissez surement quelqu’un qui pourra vous dépanner ponctuellement pour réaliser une couverture digne de ce nom.

Quelle image sur la couverture de votre roman ?

Pas de règle stricte concernant ce point : nous touchons ici à l’art, et donc au goût de chacun. Cependant, une belle illustration, une image intrigante ou une mise en scène réussie donneront certainement l’envie au lecteur d’en savoir plus. Certains auteurs préfèrent même se passer d'illustration pour mettre davantage le titre et l’accroche en avant. C’est un pari risqué si vous n’avez pas encore de nom dans le milieu et c’est suicidaire dans certains genres littéraires, particulièrement ceux qui touchent à l’imaginaire.

https://liberi.fr/asc/public/upload/2018/05/PH7e60f4575115cc98e798cb46622e2c0a599bc43763bb79f8ddecd0bb5314c2f0.jpg
Une bonne couverture et/ou un bon titre peuvent vous permettre de sortir du lot !

Le titre et l’accroche

Là encore, il faut tenter de susciter l’intérêt du lecteur. Pas facile en quelques mots, mais pas impossible !

Partez du principe que le lecteur passe en revue des ouvrages dans le genre littéraire dont fait partie votre roman. Pourquoi devrait-il s’arrêter sur le vôtre (hormis du fait d’une belle illustration) ? Qu’est-ce qui peut lui donner envie de passer à l’étape suivante : lire le résumé ?

Le titre doit titiller l’imagination du lecteur qui, grâce à lui et à l’illustration, va commencer à se faire une idée plus précise de votre roman. Essayez d’être original, d’avoir de l’esprit et de faire mouche ! Si vous avez écrit un roman policier et que votre titre est « Le crime parfait », nul doute que la plupart des lecteurs ne vont pas s’attarder sur votre roman : ce terme induit un genre d’histoire déjà très visitée.

Expérience de Tristan Valure : J’ai écrit un roman de fantasy qui sortait des sentiers battus, car traitant de la religion dans un monde imaginaire. Lorsqu’il a été question de trouver un titre à l’histoire de ce jeune dévot qui allait vivre une grande aventure, je me suis un peu trouvé au dépourvu ! L’idée est venue plus tard, lors de l’ultime correction du roman. J’ai utilisé une expression connue de tous et détournée pour servir mon livre : « il était une fois », qui est devenue « il était une foi ». J’ai eu beaucoup de bons retours sur ce titre, mais également quelques ratés : certaines personnes n’ont pas remarqué le jeu de mots et écrivaient donc « il était une fois » lorsqu’elles parlaient de mon livre sur internet. Certains correcteurs automatiques corrigent aussi l’expression…

L’accroche d’un roman est facultative. C’est une phrase courte qui complète le titre et/ou apporte la petite dose d’intrigue qui va questionner le lecteur. Elle est quasi obligatoire pour les sagas composées de plusieurs tomes.

Le résumé


Le résumé de votre roman est un élément que vous ne devez surtout pas négliger. La dernière action que fera un lecteur potentiel avant d’acheter ou non votre livre sera de lire son résumé. Autant vous pourriez avoir des circonstances atténuantes pour une couverture tout juste moyenne (car vous n’êtes pas forcement graphiste), autant il n’y a aucune excuse quant au résumé !

Un bon résumé doit planter le décor (où cela se passe-t-il ?), le ou les protagoniste(s ) principal(aux) et survoler l’intrigue générale (contexte, obstacles, enjeux) tout en donnant l’envie au lecteur d’approfondir cette histoire qui lui est contée en quelques lignes. Le résumé est d’autant plus important que vous allez l’utiliser à chaque fois que l’on va vous demander de décrire votre livre.

Les erreurs à ne surtout pas commettre dans un résumé

Ne soyez pas trop long : imaginez-vous que le lecteur est en train de choisir son prochain livre, s’il doit lire un pavé pour se faire une idée, il y a de fortes chances qu’il passe au suivant !

Soyez honnête : n’en faites pas trop et tenez-vous à ce que le lecteur va trouver dans votre livre. Un résumé trop flatteur va grandement décevoir votre lectorat et vous pouvez être certain qu’il ignorera vos prochains ouvrages.

N’en dites pas trop : si vous dévoilez trop l’intrigue de votre roman, à quoi bon lire la suite ?

Les mentions légales

Votre couverture et particulièrement la quatrième de couverture doit comporter nombre d’informations légales que vous devez impérativement respecter. Plus d’informations ici : le guide de l’autoédition : les mentions légales.




Auteurs, vous souhaitez compléter cet article par votre propre expérience ? Vous pouvez le faire sur le forum. Si votre proposition est intégrée à l’article, vous pouvez obtenir jusqu'à 250 points de liberté !
03 • Partager

Du même auteur.e.

Nous continuons le tour des acteurs engagés du milieu de l'autoédition avec le Club...
Publié le 27 oct. 2018 à 9h13 • modifié par Tristan Valure
01
L'autoédition française dispose d'un salon, de nombreux blogs et associations pour ...
Publié le 24 juil. 2018 à 19h05 • modifié par Tristan Valure
12

Aucune réaction

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour réagir à cet article.

À propos de l'auteur.e.

Chargement.